4 Façons simples de vérifier et de développer ta souplesse

Pour être en bonne santé, il ne suffit pas d’avoir des muscles forts et résistants. Il faut aussi que tout le corps soit souple, et peu de personnes y parviennent.

Publicité

Aujourd’hui, Sympa-sympa.com partage avec toi les exercices pour vérifier et développer ta souplesse. Arrête de te plaindre d’être raide comme un bâton et entraîne-toi avec nous pour devenir vraiment souple.

Mobilité de la cheville

Mets-toi en fente avant, en pliant les deux jambes à angle droit et en plaçant le gros orteil de la jambe de devant à environ dix centimètres du mur. Incline-toi vers l’avant et essaie de toucher le mur avec le genou de la même jambe. Place les mains sur les hanches comme sur la photo. Tu as réussi le test si les genoux des deux jambes ont touché le mur sans décoller les talons du sol.

Publicité

Prends un bâton résistant ou une barre et mets-toi en fente avant (la jambe droite devant). Place le bâton sur le sol devant l’orteil du milieu du pied droit et maintiens-le en position verticale. Amène le corps vers l’avant et essaie de bouger le genou vers le côté droit du bâton, sans décoller le talon du sol. Recommence l’exercice dix fois pour chaque jambe.

Souplesse de la hanche

Assieds-toi sur le bord d’un banc, puis allonge-toi sur le dos, en tenant les genoux avec les mains et en les amenant au torse. Maintenant, baisse lentement une jambe autant que possible, sans que le genou de l’autre jambe se décolle du torse. Fais la même chose avec l’autre jambe. Si tu arrives à baisser les deux genoux en-dessous du niveau du banc, c’est alors un bon résultat.

Mets-toi en fente avant, place la jambe droite devant toi, appuie tes mains sur le genou de la jambe droite et lève légèrement le torse vers l’avant. Essaie de baisser le plus possible les hanches vers l’avant et vers le bas. Pour améliorer l’étirement, essaie d’étirer le fessier gauche et de maintenir cette position pendant cinq secondes, puis détends-toi. Recommence cinq fois pour chaque jambe.

Élasticité des muscles de la partie arrière des hanches

Tiens-toi droit et joins tes pieds, incline-toi lentement vers l’avant et essaie de toucher les pieds avec la pointe de tes doigts. Tu as réussi le test si tu es parvenu à toucher les pieds sans plier les genoux ni courber le dos.

Prends un bâton et place-le derrière le dos en position verticale. Il doit toucher trois points : la nuque, les points entre les omoplates et le sacrum. Place les pieds au niveau des hanches et contracte les jambes. En gardant le contact avec les trois points, incline-toi lentement vers l’avant autant que possible sans plier les genoux. Maintiens la position pendant deux secondes, et redresse-toi. Recommence l’exercice dix fois.

Mobilité des articulations des épaules

Tiens-toi droit contre un mur, colles-y les fesses, la nuque et les épaules. Place les pieds au niveau des hanches, les talons doivent être à 20 cm du mur. Maintenant, lève les bras vers le haut et touche le mur avec les pouces. Tu dois pouvoir le faire sans incliner la taille ni décoller aucun des trois points du mur.

Tiens-toi droit devant le mur, place une balle de tennis entre le mur et l’omoplate droite. En faisant pression sur la balle, cherche dans le dos les points douloureux sur le côté droit. Dès que tu trouves un de ces points, arrête de bouger. Puis tout en continuant de faire pression sur la balle, lève et baisse lentement le bras droit trois fois de suite. Réalise cet exercice durant une minute, puis passe la balle sur la zone de l’omoplate gauche et recommence l’exercice.

Illustratrice Ekaterina Gapanovich pour .com

Tops Articles

Source : Sympa Sympa